Investissement locatif : définition et avantages

On constate récemment qu’un grand nombre de gens se bouscule dans le domaine de l’investissement immobilier. La plupart des investisseurs optent pour de l’investissement locatif en vue de tirer plus de profit. Pour ceux qui ne comprennent pas encore tous les avantages de ce type de placement, cet article est pour vous.

Qu’est-ce qu’un investissement locatif ?

Comme son l’indique, l’investissement locatif consiste à acquérir un bien immobilier en vue de le louer pendant une certaine période. Cette dernière est appelée « bail ». Le bail peut être renouvelé ou transmis après la vente ou la cession du bien acheté.

L’investissement locatif concerne tout bien immobilier qui peut être loué à un tiers. Un bien peut être neuf ou ancien. Il peut s’agir d’un appartement, d’une maison, d’une cave, d’un parking, d’un garage, d’un local commercial, etc. Un bien immobilier acquis peut être vide ou vendu avec un locataire. Dans le dernier cas, l’investisseur peut avoir une visibilité directe sur sa rentabilité locative.

En général, l’acquisition d’un bien immobilier se fait à crédit. Le loyer perçu permet ensuite de rembourser les mensualités.

Les avantages d’un investissement locatif

Comme vous pouvez voir sur le site de Alliance Habitat, l’investissement locatif offre de nombreux avantages qui permettront de mieux prévenir sa retraite :

  • l’assurance d’un revenu dû à l’investissement locatif aura pour objectif de compléter sa retraite ;
  • l’attribution du logement à ses descendants ou ascendants leur permettra de bénéficier d’un loyer attractif et d’être bien logés ;
  • habiter le bien immobilier qui été payé lors de la constitution de son patrimoine permet aussi de ne plus avoir de loyer à assumer ;
  • la transmission de son patrimoine immobilier l’heure venue ;
  • la possibilité de financer un emprunt grâce aux loyers perçus pour acheter un autre bien immobilier ;
  • la réduction des impôts à payer selon divers mécanismes

Investir dans l’immobilier permet également de réduire les impôts à payer par divers mécanismes. Sachez que dans certains régimes fiscaux les intérêts d’emprunt liés à l’acquisition, la réparation, la construction ou l’amélioration du bien sont déductibles de vos impôts. Le remboursement du capital n’est jamais déductible. Veillez bien à en tenir compte lorsque vous établissez votre plan de financement d’un bien immobilier.

A cela s’ajoute un ensemble de dispositions fiscales pour inciter à investir dans l’immobilier. Les lois encourageant l’immobilier locatif ot toujours été nombreuses !

Les risques

Avant d’investir dans l’investissement locatif, il faut tout de même considérer certains points risquant. En effet, tout le schéma décrit repose sur l’idée que l’investisseur parvient à louer le bien immobilier et donc à percevoir des revenus locatifs. Or, le marché immobilier souffre, selon les localisations, d’un déséquilibre entre l’offre et la demande, et certains logements ne parviennent pas à trouver de locataire, notamment dans des régions où l’activité économique est limitée. L’autre risque majeur est que le bien soit loué mais à un loyer insuffisant, qui ne permette pas à l’investisseur de rentabiliser son investissement ou que les travaux d’entretien à y effectuer soient très lourds.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *