Jacques Brel sur scène avec le spectacle cetait au temps

Le lourd héritage de Jacques Brel

La chanson était quelque chose de très important pour Jacques Brel, mais ce n’était pas tout. Le célèbre musicien s’est découvert un intérêt particulier pour le septième art et le théâtre, ainsi que pour la voile et l’aviation. Ce sont ces domaines d’intérêt qu’il explorera pour le reste de sa vie. Entre 1967 et 1973, Brel a joué dans plusieurs films sans avoir le grand succès.

Ne plus jamais habiter en Europe

Brel décida de tout laisser pour voyager sur son voilier, l’Askoy. Son exil volontaire aux îles Marquises, au milieu de l’océan Pacifique, ne l’empêche pas de composer un album final avec douze jacque brel chanson dont la sortie en 1977 a permis de vendre plus d’un million d’exemplaires en quelques semaines. Il a fait don de 90 % des profits à des organismes de recherche sur le cancer.
De retour en France une dernière fois en 1977, pour enregistrer les chansons de Brel pour son dernier album, qui a fait un succès retentissant. A cette époque, il souffrait déjà des symptômes du cancer du poumon, qu’il soignait durant quelques mois, mais qu’il ne pourra jamais vaincre.
En 1978, le monde a reçu des nouvelles inconsolables de la mort de Jacques Brel, à l’âge de 49 ans. Jacques Brel est décédé le 9 octobre 1978 d’un cancer du poumon à l’hôpital franco-musulman de Bobigny, près de Paris. Comme dernier souhait, Brel a demandé à être enterré dans les îles Marquises. Son ami Georges Brassens dit : ” Brel n’est pas mort. Avec ses qualités d’homme et ses qualités d’auteur, comment voulez-vous l’enterrer ?”
Brel a souvent été décrit comme un poète aussi bien qu’un auteur, compositeur et interprète. D’après les manuscrits de la vente aux enchères de Sotheby’s en 2008, les Brel Jacques chansons ont d’abord été des poèmes, écrits dans des cahiers d’exercices bon marché, puis retravaillés à maintes reprises. La musique a été ajoutée plus tard.

Un héritage mis en vente aux enchères !

En 2008, c’était au temps du trentième anniversaire de la mort du plus grand chanteur populaire de langue française, un anniversaire qui a suscité une avalanche d’hommages et une querelle juridique inconvenante. Sotheby’s Paris vendra aux enchères 94 objets ayant appartenu au chanteur belge, dont un stylo plume, une pipe et des manuscrits des chansons Jacques Brel les plus connues. La vente aux enchères a révélé l’acrimonie laissée derrière lui après sa mort.
Les textes manuscrits des numéros classiques de Brel, tels que “Amsterdam” et “Mathilde”, ont été exposés à la salle des ventes Sotheby’s Paris. Les paroles, écrites dans les cahiers d’école, sont mélangées avec des corrections et des réflexions fascinantes de Brel. Fascinant, mais aussi frustrant parce que, pour des raisons juridiques, les textes ont été partiellement obscurcis par des feuilles de papier ou des photographies.
Sotheby’s a été chargé de vendre les souvenirs de Brel au nom de 30 neveux et nièces de Sylvie Rivet, la maîtresse décédée de Brel. La veuve de Brel, Miche et ses trois filles qui ont perdu une longue bataille juridique pour faire obstruction à la vente, possèdent tous les droits de publication sur ses chansons. Ils ont refusé à Sotheby’s la permission d’exposer les manuscrits en entier à la salle des ventes, mais aussi dans le catalogue.
La famille du chanteur a tenté à plusieurs reprises d’acheter la collection complète de 94 guitares, disques, photographies, affiches et manuscrits. Mais, les nombreux neveux et nièces de la maîtresse de Brel ont refusé de vendre. Ils s’attendaient à gagner jusqu’à 500 000 € grâce à la vente aux enchères, la première jamais organisée en France pour les affaires d’un chanteur populaire.
Brel, aurait sans doute trouvé la querelle amusante, ou en aurait fait un sujet pour une Jacque Brel chanson. Plusieurs de ses poèmes et chansons les plus connus, livrés dans sa voix graveleuse, essoufflée et anxieuse, sont des satires sur les obsessions matérielles de la classe moyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *