la blépharoplastie médicale

Les différentes techniques de la blépharoplastie

Ces dernières années, ces requêtes sont devenues typiques de la chirurgie esthétique : faire disparaître les poches, dissimuler les cernes, masquer leur teinte, remonter les yeux affaissés, etc. L’objectif actuel est de corriger ces petits problèmes sans altérer la forme ou l’expression des yeux. Pour ce faire, la médecine esthétique propose plusieurs techniques de blépharoplastie, également appelée chirurgie des yeux. Les méthodes non chirurgicales sont toutefois les plus intrigantes d’entre elles.

La blépharoplastie médicale par PlexR

Grâce à la nouvelle technologie Plexr, il est possible de traiter les lésions dermatologiques et d’effectuer des interventions esthétiques sans endommager les tissus environnants. Elle est recommandée aux personnes qui préfèrent une méthode douce, sans incisions ni points de suture, et qui ne souhaitent pas subir une intervention chirurgicale invasive. La chirurgie non ablative ou la blépharoplastie non chirurgicale par Plexr élimine l’excédent de peau des paupières, qui crée fréquemment une apparence usée ou déprimée.

Le principe d’action de PlexR

La méthode de blepharoplastie paris pas PlexR agit en vaporisant la couche supérieure de l’épiderme dans la zone concernée par le surplus de peau à l’origine du pli. Les patchs de 500 microns créés par le Plexr sont réalisés sans saignement ni brûlure des tissus qui les entourent. Une différence de potentiel est créée entre la pièce à main et le tissu, sans qu’il y ait contact avec la peau. Ce phénomène entraîne alors un arc électrique. Les gaz de l’air sont ainsi ionisés, ce qui fait que le tissu traité passe instantanément de l’état solide à l’état gazeux.

La peau commencera ensuite à se cicatriser et à développer de petites croûtes. Il est nécessaire de répéter la séance, à au moins un mois d’intervalle, si l’excès de tissu à enlever est important, afin d’obtenir les meilleurs résultats. Par conséquent, le traitement est personnalisé pour chaque situation unique, allant de 1 à 4 séances.

Le déroulement de l’intervention de blépharoplastie par PlexR

Une crème anesthésiante est appliquée sur les sites de traitement une heure avant la séance. Il n’est pas nécessaire de se protéger les yeux, et aucun saignement ne se produit. Durant la procédure, les paupières du patient sont ouvertes et fermées pour marquer les plis qui doivent être éliminés. L’application est réalisée point par point sur la couche la plus externe de l’épiderme tout en gardant une distance de sécurité avec la peau. Il est possible que le patient ressente une légère chaleur.

La blepharoplastie paris dure 20 à 30 minutes. Les fines lignes périorbitaires peuvent également être traitées en même temps que l’élimination de la peau en excès. Après le traitement, il y a une carbonisation immédiate des tissus qui peut être dissimulée avec du fond de teint liquide.

La blépharoplastie médicale par l’Ultrason focalisé

L’ultrason focalisé ou HIFU est une méthode non invasive qui permet de rajeunir la peau sans les risques associés à la chirurgie. Cette technique consiste à créer des points de coagulation dans le derme à des profondeurs de 4,5 mm, 3 mm et 1,5 mm. Un effet lifting résulte de la rétraction et de la régénération des tissus cutanés autour de chaque site, qui sont provoquées par la création de nouveau collagène. Elle est utilisée pour lutter contre les poches malaires, les ridules autour des yeux et les sourcils tombants. Cette méthode fonctionne bien pour les laxités cutanées légères.

Le déroulement de la séance d’Ulthérapy

La blepharoplastie paris par Ultrason prévoit un minimum de deux séances de 30 à 45 minutes, avec un intervalle d’un mois. Il n’est pas nécessaire de se préparer pour cette procédure.

Le contour des yeux doit d’abord être soigneusement nettoyé. Ensuite, une épaisse couche de gel ultrasonique doit être appliquée sur la peau afin que les ultrasons puissent traverser le derme.

Avec les pièces à main, le médecin esthétique réalise plusieurs tirs de 3 mm avant de poursuivre à 1,5 mm de profondeur. Il débute au niveau de la paupière inférieure, et passe au niveau des rides à l’extérieur de l’œil, puis relève le sourcil. La poche malaire est traitée uniquement avec la pièce à main de 4,5 mm.

Bien qu’il soit non douloureux, ce traitement peut être désagréable lorsqu’il est appliqué sur les os. Le patient ressent une légère sensation de picotement chaud à la surface de la peau. Afin d’éviter une séance douloureuse, les paramètres seront modifiés en fonction des sensations du patient.

Les avantages et les inconvénients d’Ulthérapy

Sans aucune préparation préalable particulière, sans traitements intrusifs, sans inconfort, et sans éviction sociale, l’Ulthérapy donne de bons résultats au bout de 2 à 3 séances seulement.

Bien que les techniques les plus récentes soient pratiquement indolores, plus abordables et plus efficaces, la procédure d’Ulthérapy peut être légèrement douloureuse sur les parties osseuses.

La blépharoplastie par radiofréquence pulsée

Votre peau devient plus tonique et retrouve son élasticité grâce à la stimulation de la formation de collagène. Le collagène épaissit également la peau, ce qui réduit les plis préorbitaires et élimine les poches. Vous aimerez la rapidité de l’opération, car elle ne dure pas plus de 10 minutes.

Le fonctionnement du traitement par radiofréquence pulsée

La radiofréquence pulsée est une procédure peu invasive, avec peu d’effets secondaires. Néanmoins, cette opération ne devrait pas être prise à la légère, comme pour toute procédure de blepharoplastie paris. C’est pourquoi, avant d’appliquer la radiofréquence pulsée sur le visage, une consultation avec un médecin esthétique est nécessaire.

Il faut savoir que les patients portant un stimulateur cardiaque, les femmes enceintes et les personnes épileptiques ne peuvent pas subir cette procédure.

Le déroulement du traitement par radiofréquence pulsée

Sans nécessiter de chirurgie, la blepharoplastie paris par radiofréquence pulsée peut traiter les symptômes du vieillissement. Elle fonctionne bien contre les rides, les poches superficielles ou profondes, la laxité cutanée légère à modérée, et plus encore. Elle fonctionne à l’aide d’une pièce à main qui émet des ondes radio dans l’épiderme.

La région périorbitaire est le plus souvent traitée à l’aide d’électrodes de radiofréquence à pulsation. Avec deux, quatre ou huit microaiguilles parallèles et de profondeur égale, elles vont chauffer les tissus à environ 55 degrés. Cette chaleur va immédiatement atteindre le derme et influencer la synthèse du nouveau collagène.

Les ondes émises favorisent la création de collagène par l’action de la chaleur sur les différentes surfaces de la peau. La protéine collagène est nécessaire pour assurer la tonicité des tissus de l’organisme, mais au fil du temps, sa production tend à diminuer. La radiofréquence pulsée renforce alors la souplesse de l’épiderme et améliore la fermeté globale du visage en favorisant la production de collagène. Les poches et les rides sont immédiatement atténuées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.