Quelle différence entre crémation et incinération ?

Les deux termes « crémation » et « incinération » sont souvent utilisés dans le domaine funéraire sans aucune distinction. Ils sont synonymes uniquement lorsqu’on parle de mortel. Pourtant, ces deux vocabulaires sont loin d’avoir la même étymologie et la même signification. En effet, un crématoire ou crématorium est un endroit où l’on réduit en cendre les défunts tandis qu’un incinérateur est un matériel permettant d’incinérer des objets, des déchets, etc.

Qu’est-ce que la crémation ?

La crémation est un terme qui vient du mot latin « cremarer » qui signifie brûler. Il s’agit d’une démarche funéraire qui consiste à réduire en cendres le corps d’une personne décédée. Ce terme est apparu dans la Préhistoire, mais d’une manière excentrique. Plus tard, la crémation est devenue un procédé de plus en plus pratiqué. Une démarche qui fut d’abord acceptée par les Romains et les Grecs durant l’Antiquité. Elle fut ensuite interdite par les Églises au fur et à mesure que le christianisme progresse.

Même s’il y avait eu les recommandations des hygiénistes et l’assouplissement des réglementations funéraires stipulées dans le code de Napoléon, ce n’est qu’au XIXe siècle qu’elle a été réprouvée en Europe. L’Église Catholique autorise la crémation de ses fidèles en 1963. Les autres croyances comme le Judaïsme, l’Orthodoxie et l’Islam s’opposent au processus d’incinération humaine jusqu’à maintenant. La crémation doit être effectuée dans un crématorium et le procédé se déroule comme suit :

  • Une fois la cérémonie funèbre terminée, on met le cercueil contenant le corps du défunt dans un four crématoire chauffé à environ 900 °C.
  • La crémation dure en moyenne de 90 minutes. Lorsque les restes métalliques du cercueil sont éliminés, on remet les cendres dans une urne funéraire pour remettre à la famille.
  • La famille peut choisir de les inhumer ou de les disperser dans la nature ou dans un jardin du souvenir.
  • Certains pays préconisent la conservation des cendres chez soi.

Qu’est-ce que l’incinération ?

L’incinération vient du mot latin « cinis » qui veut dire cendre. L’incinération est connue comme une technique de destruction de déchets ou d’ordures dans un incinérateur. On utilise le feu comme outil de destruction. Les incinérateurs ont fait une place considérable dans la société à cause de la forte croissance de la population ainsi que le développement rapide de l’urbanisation. Le processus d’incinération s’avère être un moyen efficace pour préserver l’hygiène générale et pour maintenir une qualité des eaux potables.

Ce procédé de gestion des déchets a vu le jour à la fin du XIXe siècle et s’est développé dans la métropole dans les années 60. En effet, l’incinération est considérée comme le seul moyen de détruire les déchets en l’absence du système de tri et la lenteur des procédés de compostage.

Quelle est la différence entre crémation et incinération ?

L’incinération était le vocabulaire utilisé jusqu’à la fin du XIXe siècle pour désigner la crémation. Cependant, l’application du verbe « incinérer » dans le domaine funéraire est un abus de langage. En effet, la crémation n’a pratiquement pas de verbe dérivé du substantif. On peut parfois trouver le verbe « crémer » dans la littérature, mais non pas dans le dictionnaire. On peut aussi trouver de nouveaux mots comme « crématiser » ou « crématoriser » dans certains documents qui parlent des pompes funèbres.

Ainsi, le terme crémation qui est apparue au XIIe siècle n’était pas très employé depuis son apparition jusqu’au XIXe siècle. On l’a ensuite repris lorsque les premiers incinérateurs de déchets ont vu le jour. Depuis, le mot incinération est réservé pour les déchets et les ordures. On utilise la crémation lorsqu’il s’agit d’une incinération humaine ou animale domestique.

Bref, même si le terme incinération est le plus utilisé dans le langage courant, crémation est le vocabulaire le plus juste pour désigner le procédé funéraire qui consiste à réduire en cendres un corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *