Que faire pour agrémenter un circuit à la carte en Iran ?

Un circuit en Iran se doit d’être enrichissant si l’on veut vivre une expérience incomparable. Outre ses destinations authentiques comme Ispahan ou Chiraz, ses trésors culturels sauront aussi impressionner les visiteurs. Pour mieux apprécier une escapade à cette adresse, ci-après quelques astuces à suivre. Elles conviennent à tous types de voyageurs qui souhaitent y passer un court ou un long séjour.

Faire un petit tour dans la ville sainte de Qom

La découverte de la ville de Qom est une étape immanquable d’une virée touristique en Iran. En réalité, cet endroit a tout pour plaire aux nouveaux venus, et il saura certainement séduire les randonneurs curieux. Pour la rejoindre rapidement, ces derniers pourront passer à Téhéran ou Ispahan. Ils ont le choix entre y aller en voiture ou en bus, mais dans tout cas, Qom est facile d’accès. Ce qu’il faut surtout savoir sur cette localité, c’est qu’elle est l’une des agglomérations les plus saintes de l’Iran. Elle est marquée par des siècles d’histoire, et les routards qui s’y aventurent en apprendront sûrement davantage à ce sujet. Qom est connue pour le Sanctuaire Sainte de Fatima qui se situe à Massumeh. L’édifice est très propre, et les habitants respectent bien ce lieu. D’ailleurs, les non-musulmans n’ont pas le droit s’y rendre sauf en compagnie d’un autochtone musulman ou d’un guide local.

La ville de Qom est également un endroit dédié aux études religieuses en Iran. Les gens y vont soit pour faire du pèlerinage, soit pour assister à des séminaires. Pour les voyageurs en circuit à la carte en Iran, un détour dans ce lieu leur permettra de se dépayser. Effectivement, ils y verront des restaurants de style ancien persan, des produits locaux de toutes sortes et des résidents chaleureux.

Rester quelque temps à Téhéran, une immense ville iranienne aux attraits envoûtants

Après une balade dans la ville sainte de Qom, les globe-trotters pourront poursuivre leur aventure par un séjour à Téhéran. Celle-ci est considérée comme le centre commercial du pays. Elle se trouve au nord du plateau central iranien, juste à la base des monts Elbourz. Véritablement attrayante, cette adresse est très appréciée par de nombreux touristes. Elle possède une pléthore de départements, de municipalités et de villages qui sont tous aussi charmants que dépaysants. À titre d’information, Téhéran héberge plus de 1 500 sites historiques plutôt impressionnants. Ceux-ci figurent dans le répertoire de l’Organisation de l’héritage culturel de l’Iran, ce qui lui a permis d’être mondialement populaire. Dans cette destination iranienne, les backpackers ne rateront sans doute pas le magnifique Palais du Golestan datant du XVIè siècle. Cette citadelle dispose d’un musée et d’un espace verdoyant qui appelle à la détente.

Les promeneurs ne manqueront pas non plus la Tour Azadi avec son musée et sa terrasse d’observation. Du haut de ce monument, les contemplatifs admireront des paysages à couper le souffle et uniques au monde. Sinon, cette ville abrite aussi le stade de football national de l’Iran. Les passionnés de ce sport auront donc l’occasion d’y faire un tour pendant leur séjour à Téhéran. Ils seront sûrement heureux de s’imprégner un moment de l’ambiance chaleureuse qui y règne pendant les matchs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *