Traceur GPS ruche : A l’heure de la ruche connectée

Pour aider les éleveurs d’abeilles, des projets se multiplient. Ils s’appellent BeeZbee, Label Abeille, Trackmy… etc. Tous ont un point commun, ils offrent une apiculture high-tech avec des ruches connectées. Une seule entreprise prévoit déjà d’implanter plus de 50 000 traceur GPS ruche dans les trois prochaines années.

Un modèle économique croissant

Par ailleurs, la technologie ne s’arrête pas à de simple traceur GPS ruche. En effet, parmi les autres projets, on trouve le recours à l’intelligence artificielle afin de pouvoir compter la présence d’acarien dans la ruche, qui impose un traitement chimique coûteux. Aussi, des capteurs pourraient permettre de détecter la présence de frelons asiatiques.

D’ailleurs, la prochaine idée est d’imaginer un laser pouvant détruire les frelons asiatiques à l’intérieur de la ruche sans pour autant détériorer la ruche, les abeilles et la cire.

Un traceur GPS ruche contre les vols

Vous êtes sûrement au courant, les abeilles sont en voie de disparition. Ainsi, elles se font de plus en plus rares. Et côté économique, leur coût de production de miel s’envole. Les abeilles deviennent donc de véritables ruches économiques. Ce qui attire pas mal de malfaiteurs projetant de lancer leur business sur les abeilles. En d’autres termes, on assiste à de plus en plus de vols de ruches depuis quelques mois.

Les apiculteurs honnêtes sont inquiets de ce nouveau genre de trafic. C’est pour cela qu’ils ont désormais la possibilité de faire appel à un traceur GPS ruche pour protéger leur essaim. En effet, il suffit de placer le traceur sur la ruche. Puis, si un vol se produit, nous sommes capables de localiser la ruche. Cela facilite considérablement le travail des forces de l’ordre qui n’ont qu’à se rendre au point de localisation du voleur.

Enfin, un traceur GPS ruche est la preuve que la technologie ne s’arrête jamais. Chaque problème a sa solution. Et, il semblerait que la combinaison géolocalisation-haute technologie arrive à satisfaire un bon nombre de personne et de chefs d’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *