Traiter la chute des cheveux

Traiter la chute des cheveux : Tout ce que vous devez savoir

La calvitie masculine touche plus de la moitié des hommes de plus de 50 ans, on estime que huit millions de femmes sont touchées par la perte et l’amincissement des cheveux à un moment donné de leur vie. Les cheveux sont une partie intrinsèque de notre identité et peuvent être une condition dévastatrice pour les patients, entraînant souvent un manque de confiance et d’estime de soi. Heureusement, grâce aux dernières avancées technologiques, il existe de nombreux traitements contre la perte de cheveux, proposés dans de nombreuses cliniques esthétiques.

Quelles sont les causes de la perte de cheveux ?

Les principales formes de perte de cheveux sont divisées en deux catégories : temporaire et permanente, les trois principaux types étant la perte de cheveux masculine et féminine, l’effluvium télogène et l’alopécie areata. Ces types de perte de cheveux sont considérés comme temporaires ou potentiellement réversibles car ils ne causent pas de dommages ou de cicatrices permanents au follicule pileux, qui est la fosse dans la peau d’où pousse le cheveu.

Quelles sont les causes de la calvitie masculine ?

La calvitie commune affecte principalement le dessus et les tempes avant du cuir chevelu ; chez les hommes, elle se présente généralement sous la forme d’un recul de la ligne frontale des cheveux, d’une perte de cheveux sur la couronne du cuir chevelu ou d’une combinaison des deux. La chute de cheveux masculine est généralement due à une combinaison de facteurs tels que l’âge, la génétique et les androgènes en circulation, en particulier la dihydrotestostérone (DHT). Elle tend à se produire lorsque les niveaux d’hormones changent au cours de la vie d’un homme. La calvitie masculine est principalement d’origine génétique, les personnes dont des parents au premier ou au second degré sont touchés par la perte de cheveux ayant plus de chances de perdre eux-mêmes leurs cheveux. Mais il existe également des différences entre les groupes ethniques : la calvitie masculine touche jusqu’à la moitié des hommes de race blanche à l’âge de 50 ans et jusqu’à 80 % des hommes du même groupe à l’âge de 70 ans. Mais d’autres groupes ethniques, comme les hommes chinois et japonais, sont apparemment moins touchés.

Quelles sont les causes de la chute des cheveux chez les femmes ?

En comparaison, la chute de cheveux chez la femme également appelée alopécie androgénétique, commence généralement par un amincissement progressif des cheveux au niveau de la ligne centrale, suivi d’une chute de cheveux diffuse croissante émanant du sommet de la tête. Il existe de nombreuses causes potentielles de la perte de cheveux chez les femmes, notamment certains médicaments tels que la chimiothérapie et d’autres médicaments utilisés pour des affections telles que l’hypertension artérielle, l’arthrite et la dépression.  La cause la plus fréquente de la perte de cheveux chez les femmes est la génétique, mais les changements hormonaux dus à la grossesse, à l’accouchement et à la ménopause, ainsi que les problèmes de thyroïde, peuvent également provoquer une perte de cheveux permanente ou temporaire. Les coiffures excessives ou les coiffures qui tirent les cheveux peuvent provoquer un type de perte de cheveux appelé alopécie de traction et si les follicules pileux sont endommagés, la perte peut être permanente. Un régime alimentaire restrictif, une perte de poids rapide, une carence en vitamines ou un événement très stressant ou un choc émotionnel peuvent également être à l’origine de la chute des cheveux.

Qu’est-ce que l’effluvium télogène ?

L’effluvium télogène se produit lorsqu’il y a un changement dans le nombre de follicules pileux qui font pousser les cheveux. Selon les dermatologues, il s’agit de la deuxième forme la plus courante de perte de cheveux diagnostiquée. À tout moment, environ 90 à 95 % des cheveux d’une personne sont en phase de croissance active (phase anagène) et les autres sont en phase de repos (phase télogène) ou se préparent à entrer en phase de repos (phase catagène). Un cheveu est généralement en phase anagène pendant deux à quatre ans, puis entre en phase télogène avant de se reposer pendant environ trois mois, puis tombe et est remplacé par de nouveaux cheveux en pleine croissance. La personne moyenne perd environ 50 à 100 cheveux par jour, mais pour les personnes atteintes d’effluvium télogène, un changement corporel ou un choc peut pousser davantage de cheveux dans la phase télogène, ce qui peut entraîner une perte moyenne de 300 cheveux par jour au lieu de 100. L’effluvium télogène peut être déclenché par de nombreux événements, notamment un traumatisme physique, un stress psychologique, une maladie, une intervention chirurgicale, une perte de poids extrême, des changements hormonaux brusques, une carence en fer et certains médicaments.

La greffe de cheveux pour lutter contre la chute de cheveux

Pour combattre la chute de cheveux, la greffe de cheveux à Paris se présente comme une très bonne solution. En effet, cette technique permet de prélever les cheveux dans une zone donneuse pour les implanter par la suite, dans la zone dégarnie. La transplantation capillaire est aussi bien réalisée chez les hommes que chez les femmes.

 

Découvrez ensuite, remèdes à la maison pour la peau rouge.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.