8 étapes clés d’une vente de bien immobilier à Montpellier

8 étapes clés d’une vente de bien immobilier à Montpellier

Vendre un bien immobilier à Montpellier demande une bonne organisation, parfois même une bonne préparation. En effet, le processus de vente d’un bien immobilier cède à des règles précises qu’il vaut mieux appréhender avant d’entamer les premières démarches. Généralement, les étapes de vente d’une maison ou d’un appartement sont presque identiques. De l’évaluation du prix à la signature du contrat de vente, plusieurs étapes se suivent.

Retrouvez-les dans cet article.

L’estimation du bien à vendre

L’estimation immobilière montpellier est la première étape de la mise en vente d’une maison ou d’un appartement. En effet, elle permet de définir la valeur vénale du bien sur le marché. Pour cela, plusieurs choix s’offrent à vous, soit en utilisant des outils de simulation d’estimation en ligne, soit en faisant appel à des experts immobiliers comme une agence immobilière ou encore un notaire. Ces experts disposent d’une connaissance approfondie du secteur immobilier, ils seront en mesure de vous fournir une estimation conforme aux tendances du marché.

La rédaction de l’annonce

D’après des études, plus de 90 % des acheteurs commencent leur recherche de maison ou d’appartement sur Internet lorsqu’ils veulent vendre. De ce fait, il faut susciter leur intérêt. Pour cela, il est conseillé de rédiger une annonce immobilière attractive.

Tout d’abord, il faut être concis et clair dans la description du bien, en mettant en avant tous les détails importants dans l’annonce. Ensuite, utilisez des phrases courtes et simples, n’évoquez que les points forts de votre bien. Pourtant, évitez quand même d’en fairetrop de superlatifs, car cela peut paraître suspect. Enfin, faites de belles photos.

La réalisation des diagnostics immobiliers

Cette étape est obligatoire dans l’opération de vente d’un bien immobilier à Montpellier. En effet, elle est entièrement à la charge du propriétaire (vendeur) pour justifier la conformité de la maison ou de l’appartement à vendre.

Ces diagnostics doivent obligatoirement être remis à l’acquéreur au moment du compromis de vente. Il faut noter que plus la réalisation de ces diagnostics est précoce, plus il sera possible d’anticiper à l’opération de vente.

Les diagnostics immobiliers sont le diagnostic amiante, le diagnostic gaz et électricité, le diagnostic mérules, diagnostic termites, diagnostic de performance énergétique, diagnostic assainissement, l’état des risques et pollution.

La préparation des documents utiles pour la mise en vente

En général, ces documents sont à la fois obligatoires pour la mise en vente et pour la signature de la promesse de vente. Certains d’entre eux ne concernent que le vendeur, permettant notamment de l’identifier.

En plus, le vendeur doit également fournir des documents concernant le bien en question. Il s’agit de l’acte de notarié, de la dernière taxe foncière, des documents relatifs aux divers travaux effectués par le vendeur ainsi que le dossier de diagnostic technique ou DTT. 

L’organisation de la visite

Pour qu’une visite se déroule à merveille, il est recommandé de mettre les visiteurs dans les meilleures conditions possibles.

Cette étape convient de réparer les équipements défectueux. À repeindre les murs défraîchis. Vous pouvez également désencombrer les pièces et les ranger. Pour cela, enlevez les éléments de décoration trop personnels, dégagez les espaces pour laisser les visiteurs se projeter.

 La gestion des offres d’achat

Certes, après quelques visites, vous allez sûrement recevoir plusieurs offres d’achat. En effet, cela confirme que les acquéreurs ont un réel intérêt pour votre bien. Outre la valeur de l’offre, il faut également mettre en considération quelques critères, à savoir : l’apport personnel, les moyens de financement, la présence d’accord de principe d’une banque à Montpellier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.